1.jpg

Elle varie énormément d'une île à l'autre. Certaines îles n'acceptent pas que l'on plonge sans être accompagnés d'organisations reconnues par les autorités. C'est le cas de la Dominique, de Saba et de Ste Lucie par exemple. Les américains tolèrent que l'on pêche en plongée bouteille, alors que bien d'autres n'autorise évidemment rien du tout. Il arrive également que la pêche soit autorisée pour les autochtones et non pour les visiteurs. Le mieux est donc évidemment de ne toucher à rien, surtout sur les sites officiellement répertoriés. Ne perdez jamais de vue que ces sites représentent le gagne pain de la population locales et des centres de plongée qui les visitent.

Bannière

Version Mobile

mobile version
Version smartphones, i-phones

Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter
Bannière